texts_Marie-Noëlle Dailly et Benoit Dusart

MIRA SANDERS

le journal d'un usager de l'espace

ANE©DOTE. Marie-Noëlle Dailly et Benoit Dusart, 2009

 

 

ANE(C)DOTE

06.04. – 30.06.2009

Exposition solo INCISE, Charleroi (BE)

 

Pour ce projet, Mira Sanders explore la ville de Charleroi à travers divers parcours, promenades et rencontres qu'elle sollicite avec des habitants de la ville : usagers quotidiens des lieux, toujours capables de lui en donner une lecture particulière.

 

Lors de ces rencontres et explorations, Mira Sanders, filme, écoute, enregistre, dessine … note. De cette récolte d’informations, elle élabore des « tableaux », dessins « mnémoniques», qu’elle propose ensuite d’afficher agrandis dans la vitrine d’Incise. Intitulée Ane(c)dote cette exposition évoluera dans le temps, les dessins étant régulièrement remplacés par d’autres.

 

Nourrit de l’expérience sensible des lieux, de lectures personnelles (et parfois solitaires), d’horizons partagés qu’elle multiplie, découpe, entre croise… le travail de Mira Sanders recompose le territoire. Il en résulte une série de cartes inédites de la ville, capables d’ébranler notre mémoire ou notre imaginaire, d’en soulever des pans enfuis ou disparus pour (re)visiter ou inventer cette ville connue ou inconnue.

 

Partiels, tronqués, désordonnés, rythmés par l’alternance des pleins et des vides, se déployant dans l’entre deux de la perception et de la (re)connaissance, les souvenirs visuels de Mira Sanders invitent le spectateur à reconstituer les lieux, à parcourir ce qui semble soudain émerger des angles morts de la conscience.

Bribes de ville offerte au hasard ou pièces à conviction, l’artiste offre ici l’occasion au « spectateur/voyageur » d’évoluer dans un champ infini de paysages, de s’y poser, de s’y perdre, de s’y retrouver enfin, le regard neuf.

 

Glisser les yeux dans les pas de Mira Sanders, s’est se risquer à interroger nos propres mécanismes de perceptions, c’est entreprendre un voyage inédit où la fiction fait écho à la mémoire.

 

Marie-Noelle Dailly - Benoît Dusart, 2009.